Blog Handissimo
Retour

Autisme et DYS : quels outils numériques pour les personnes handicapées ?

21 juin 2019 Événement

Autisme et DYS : quels outils numériques pour faciliter le quotidien des personnes handicapées ?

Retour sur notre matinale qui portait sur les outils numériques dans le domaine de l’autisme et des troubles DYS.

Le 21 juin dernier, l’association Handissimo co-organisait un petit déjeuner avec l’association Le Comptoir des Solutions et l’entreprise Auticiel. Parents et professionnels étaient réunis pour échanger sur leur expérience autour des troubles DYS, de l’autisme et des outils numériques.

Il existe de nombreuses innovations dans le domaine du handicap, mais les principaux concernés, les personnes avec handicap et leur famille, n’en sont pas toujours informées. Le Comptoir des Solutions est une plateforme en ligne répertoriant des solutions innovantes pour les personnes handicapées.  On y recherche un outil en fonction de son handicap, du domaine de facilitation (mobilité, quotidien, éducation, communication, …) et du type de solution recherché (applications, robots, objets connectés…).

troubles DYS et autisme : outils numériques

La tablette : un outil numérique pour développer l’autonomie et la communication des personnes autistes et DYS

Parmi ces solutions, on trouve par exemple le programme AMIKEO, développé par Auticiel et destiné aux personnes avec autisme. Comprenant une tablette et dix applications thématiques, AMIKEO a été pensé pour être entièrement personnalisable : taille du texte, images, sons, couleurs peuvent être choisis par l’utilisateur. Les différentes thématiques visent à développer l’autonomie de la personne en situation de handicap : communication, emploi du temps, aide avec des séquences qui peuvent être très simples ou plus élaborées (s’habiller, mettre ses chaussures, ou effectuer une recette par exemple)…

Des activités ludiques et intuitives sont également proposées : vocabulaire, reconnaissance des émotions… La tablette et les applications peuvent être prises en charge par certaines MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) dans le cadre de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap).

PAIPS est un autre outil pour tablette, actuellement en cours d’expérimentation, qui permet la communication des personnes handicapées non verbales et avec des difficultés cognitives. Le fonctionnement est simple : au supermarché par exemple, la personne avec handicap utilise des vignettes avec des illustrations pour s’exprimer. On voit avec ces deux exemples que la tablette peut être un outil intéressant pour favoriser l’autonomie des personnes en situation de handicap.

Permettre aux personnes handicapées de lire

Les applications du numérique sont aussi nombreuses pour les personnes DYS qui ont des difficultés à lire et écrire seules. Florian, un jeune avec dysphasie, nous a présenté les outils qui l’aident au quotidien. Lexibar, est un logiciel utilisant des pictogrammes pour aider les personnes à écrire. La personne en situation de handicap tape les premières lettres sur son ordinateur, elle voit alors plusieurs pictos qui s’affichent, dont celui représentant ce qu’il souhaite écrire. Elle n’a plus qu’à cliquer dessus et le logiciel lit le mot pour confirmer oralement que celui sélectionné est bien le mot souhaité.

Il existe également des outils pour faciliter la tâche aux lecteurs débutants. La souris scanner ou la réglette scanner par exemple, scannent les documents sur lesquels passe la personne, et transfèrent les textes sur Word, ou les tableaux sur Excel. Dans la continuité de ces scanners, le logiciel DYS Vocal lit le document écrit et permet à un jeune qui ne maîtrise pas la lecture mais comprend bien les consignes d’y avoir accès.

L’intérêt des outils numériques réside aussi dans les possibilités de personnalisation qu’ils offrent aux personnes en situation de handicap. Aidodys, est une application en ligne permettant de transformer un texte, un livre, un document écrit, français ou anglais, dans la mise en page la plus adaptée au profil de chaque élève. En concertation avec l’orthophoniste, il est possible de créer un profil pour chaque élève : espacement des lettres, des mots, interlignes, couleurs sur chaque mot, sur chaque syllabe ou bien seulement sur certains sons. Un outil précieux pour les enseignants, qui seront forcément amenés à accompagner des enfants DYS, étant donné qu’ils représentent 6 à 8% de leurs élèves. Aidodys propose également des modules pour faciliter la lecture et l’apprentissage de l’anglais, un atout, car l’apprentissage des langues est un vrai défi pour les personnes avec un trouble DYS.

La tablette, gadget ou outil de compensation du handicap ?

L’usage des outils numériques, notamment la tablette, est de plus en plus commun chez les personnes avec handicap et leurs proches. Cet outil est parfois encore vu comme un luxe, un loisir et non comme un outil de compensation au handicap. Pourtant de l’avis des parents, la tablette a de vrais effets positifs, sur le langage, l’autonomie, la communication, la gestion des temps d’attente parfois si pénibles pour un enfant avec handicap et ses accompagnants.  De plus en plus de recherches scientifiques confirment ces observations des familles et l’intérêt de la tablette pour les personnes en situation de handicap.

Les familles sont souvent en avance sur les outils, car elles expérimentent, et constatent les premières les bénéfices pour leur proche avec handicap. La recherche fait elle-aussi le même constat. Ces outils sont de véritables outils de compensation, il est essentiel de répandre leur usage dans le domaine du handicap, afin d’assurer une continuité des outils utilisés à la maison, à l’école et au sein des établissements.

Juin 21
L'article parle de : - - - -